FONDATION DES ETATS-UNIS

15 boulevard Jourdan, 75014 Paris

RER B : Cité universitaire

Expostion du 6 au 22 décembre 2017

Du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et 14h30 à 18h

Visite le soir ou le weekend sur rendez-vous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél. 01 53 80 68 82

VERNISSAGE LE MERCREDI 6 DÉCEMBRE DE 18H À 20H30

 

FONDATION USA AFFICHE FINALE A4 600x424

 

Installation « Séquences »

 

Ce mois-ci, l’exposition à la Fondation des Etats Unis conjugue le travail de deux plasticiennes, Carol-Ann Braun et Diane de Cicco. Toutes deux ont pour point de départ un texte, qu’il s’agisse d’un poème en combinatoire ou du langage génétique pris comme « prétexte » à une expression plastique.

 

Carol-Ann Braun interprète un poème de Blake Leland intitulé « Sonnet Sequence ». Le texte agence plusieurs mots simples : everything, nothing, happens, changes, how, since, when, where, but... et évoque, non sans ironie, le disque rayé de notre condition. A chaque strophe correspond un point de vue différent sur une sculpture en cours de construction. Carol-Ann Braun étale ainsi dans le temps, au fil des phrases du poème, la perception de différentes facettes d’un même objet.

 

Diane de Cicco associe différents éléments qui s’inspirent de formes biologiques pour mettre en lumière la plasticité de l’être. C’est une manière d’exprimer, voire d’élargir, la notion d’épigénétique qui comble la brèche entre l’inné et l’acquis. L’artiste puise dans son passé de biologiste moléculaire pour prendre position et faire écho à la phrase du chercheur Jacques Testart selon laquelle « L’analyse moléculaire de l’homme a montré que la science n’a rien à dire sur l’humain. » L’ADN n’est que le texte d’une pièce de théâtre qu’il nous faut interpréter.


 

 

Please publish modules in offcanvas position.